Description

DESCRIPTION

La « Technique Le Goff (GPPE) » consiste en une gastroplastie avec fixation de l’anneau et plicature gastrique partielle, associée à une prise en charge médico-psychologique en pré et postopératoire.

La pose d’un anneau se double du repli de la partie haute de l’estomac (grosse tubérosité) afin de venir couvrir l’anneau lui-même.

Technique Le-Goff phase 1

PHASE 1

Un anneau est placé par voie rétro-gastrique dans tous les cas (1 seule voie « pars flaccida ») associé à une libération de la grosse tubérosité gastrique jusqu’au premier vaisseau gastro-splénique : les adhérences à la rate sont libérées mais le premier vaisseau gastro-splénique est rarement sectionné.

PHASE 2

Toutes les branches du nerf vague gauche à destinée œsophagienne basse et gastrique sont sectionnées de fait, l’évacuation gastrique est ralentie.
Technique Le-Goff phase 2
Technique Le-Goff phase 3

PHASE 3

L’anneau est fixé par points séro-gastriques musculo-œsophagiens, ce qui réduit la cavité de l’estomac sous-jacente, créant ainsi une valve antérieure anti reflux gastro-œsophagien. De plus, cette valve antérieure stimule les centres de la satiété (IGLE) de la paroi de l’œsophage abdominal, ce qui réduit considérablement l’appétit.

Pourquoi la Technique Le Goff (GPPE) ?

Comment a été inventée la Technique Le Goff (GPPE) ? Le Dr Jean-Yves Le Goff raconte :

«  En 1994-1995, mon ami belge Guy-Bernard Cadière, inventeur de l’anneau coelioscopique, m’a rapporté que le principal problème avec l’anneau était que le plus souvent il glissait. Il fallait donc trouver une solution pour le fixer solidement. J’ai donc eu l’idée de replier la partie supérieure de l’estomac sur l’anneau de façon à pouvoir disposer de points de fixation stables et ainsi réduire la cavité de l’estomac. Les problèmes de dilatation par glissement sont considérablement diminués. Les malades ont un sentiment de satiété généralement très important, avec de faibles quantités de prise de nourriture. La perte de poids est dès lors très rapide.

C’est une méthode réversible et mini-invasive, la moins agressive possible, sans mutilations. Depuis plus de 22 ans, elle a largement fait ses preuves. Ce qui m’incite aujourd’hui à la faire connaître. C’est une alternative à proposer sans la morbidité et la mortalité des autres types d’intervention. »

Docteur Le Goff - Chirurgie de l'obésité - Le Goff Technique
Docteur Pons - Chirurgie de l'obésité - Le Goff Technique

Cette méthode chirurgicale s’inscrit dans le cadre d’une prise en charge multidisciplinaire, avec notamment des visites chez le psychiatre et le nutritionniste. Le psychiatre Didier Pons explique :

«  Ces consultations pré-chirurgicales favorisent l’engagement du patient au projet de gastroplastie. Elles soulignent très souvent l’importance des facteurs psychologiques à l’origine de l’obésité morbide, présents dans 80 à 90% des cas, et aident les patients à comprendre que ce suivi est indispensable et capital pour réussir la perte de poids, afin de retrouver une santé physique et psychique. »