Le Goff Technique - Chirurgie de l'Obésité

Chirurgie de l’obésité : la gastroplastie avec plicature partielle de l’estomac (GPPE), une alternative sérieuse aux bypass et aux sleeve

 

Paris, 21 juin 2017 – La gastroplastie avec plicature partielle de l’estomac (GPPE), dite Technique Le Goff, du nom du chirurgien qui l’a mise au point, confirme sa sûreté et sa remarquable efficacité, avec une mortalité nulle et un taux de complications post-opératoires très faible, selon les résultats d’une étude portant sur 1.000 patients opérés et plus de 21 ans de recul.

Lutte contre l'obésité - Le Goff Technique

Mai, le mois de l’obésité

Coup sur coup, la journée européenne de lutte contre l’obésité le 19 mai, suivie par la Journée mondiale contre l’Obésité le 23 mai, braquent les projecteurs sur la maladie « obésité ». Certains contestent l’utilité de ces rendez-vous itératifs. A mon sens, toute prise de position, tout évènement de sensibilisation sont les bienvenus, au même titre que la dispensation d’une information sur les règles d’hygiène de vie incluant l’alimentation,

la chirurgie métabolique - chirurgie de l'obésité - Le Goff Technique

La chirurgie métabolique, un traitement revolutionnaire du diabète parmi les autres ?

La chirurgie bariatrique est devenue « métabolique », en raison de son impact sur des maladies comme le diabète et non plus uniquement sur le surpoids, observé dans les études mais également la vraie vie. En effet, c’est un constat fréquent au sein de ma patientèle en surpoids et diabétique de type 2, opérée sans exception avec la technique Le Goff.

Chirurgie de l'obésité - Le Goff Technique

Chirurgie de l’obésité : de nouveaux résultats confirment l’efficacité durable de la Technique Le Goff

Paris, 2 août 2016 – La Technique Le Goff, du nom du chirurgien Jean-Yves Le Goff qui l’a mise au point, confirme sa sûreté et sa remarquable efficacité, avec une mortalité nulle et un taux de complications post-opératoires très faible, selon les résultats d’une nouvelle étude de suivi portant sur une série de 897 patients,