Chirurgie de l'obésité - Le Goff Technique

La chirurgie de l’obésité vouée à l’échec sans un traitement des causes psychologiques qui sont à 80%-90% à l’origine de la maladie

Après la chirurgie, le suivi psychologique reste primordial pour éviter une rechute

Paris, 23 mai 2016 – Une prise en charge chirurgicale de l’obésité sévère ou morbide a peu de chances de réussir à moyen et long terme, si les causes psychologiques, qui sont à 80%-90% à l’origine de la maladie, ne sont pas également traitées,

Chirurgie de l'obésité - Le Goff Technique

Quel suivi après une chirurgie de l’obésité? Pourquoi ma méthode fonctionne si bien depuis 20 ans

Le suivi post-opératoire reste le problème majeur en chirurgie de l’obésité. Ce constat est dressé chaque année et encore récemment par l’Académie nationale de chirurgie et ressort aussi des travaux de la Société française et francophone de chirurgie de l’obésité et des maladies métaboliques (SOFFCO-MM).

L’Académie l’a rappelé il y a quelques semaines : la chirurgie de l’obésité est tout sauf anodine (mortalité,